Terre

Hors sol

C’est là. Ça ne flotte pas. Ni dans l’espace. Ni en suspension dans l’air, ni dans rien. Ce n’est pas prélevé. Ce n’est pas enlevé. Ce n’est pas arraché. Ce n’est pas déraciné. Ce n’est pas découpé. Ce n’est pas extrait. Ce n’est pas triché. Ce n’est pas fait pour de faux. C’est fait en vrai. C’est isolé. Juste isolé. Isolé du reste. Isolé de tout le reste qui empêche de le voir. C’est de l’attention attirée. De l’œil attiré par ce qu’on ne voit pas, perdu au milieu de tout. Des petits bouts du grand tout. Presque rien. Des parcelles anonymes. Servies à l’œil sur un plateau. C’est photographié à la pelle. Creusé à la main. Des portions entières. Un demi mètre de profondeur. En allant chercher loin en dessous. Un drap glissé dans l’entaille. On ne sait pas si c’est grand. On ressent une absence d’échelle. On se sent privé d’échelle. Et quand on parle d’échelle, on ne parle pas d’échelle pour monter dessus. On parle de ce que ça représente. Comment on se situe. La taille que ça fait. Si c’est important. Par rapport à soi. Si on est important. On ne se rend pas compte. On ne sait pas. On se demande. Et ce n’est que de la terre. Seulement de la terre. De la terre telle qu’elle est quand personne n’est là pour la voir. Au milieu de tout. Par tous les temps. Y compris le temps qui passe. C’est là. Isolé du reste. Et ça fait penser au reste.

Soil-less Culture

The image is there. It does not float, either through space or in air or nothingness. It is not dug up. It is not extracted. It is not removed. It is not ripped out. It is not cut off. It is not a trick. It is not made for to fool you. The image is real. It is isolated, just isolated. Isolated from the rest. Isolated from everything that keeps you from seeing it. This is the urgency of attention. This is the eye drawn by what one cannot see, lost in the middle of everything. The tiny specks of the grand total. Next to nothing. Anonymous fragments. Served up to the eye on a platter. It is photographed with a shovel, dug in by hand. Entire pieces. A half meter deep. Continuing to dig even further. A sheet is then laid in the ditch. We do not know how deep it is. There is no sense of scale. We can only wonder at the scale. When we speak of scale, we do not mean size. We speak of what this represents. Where we are. What size we are. If it is important. Important to us. If we are important. We don’t quite know. We just do not know. We wonder. And this is but the Earth. Only Earth. The Earth when there is no one person there to see it. In the middle of everything. For all time, including all the time that has passed. It is there. Cut off from the rest. And that makes you think on all the rest.